Weinbau Annatina Pelizzatti : à la maison dans les vignes

Annatina Pelizzatti a tendance à cacher son brillant talent. De plus, toute forme d’attention ou même de battage publicitaire est une abomination pour elle. Cette bosseuse préfère de loin travailler au calme dans les vignes, ou être active au sein de « Vinotiv », l’association des viticulteurs des Grisons. Ses vins sont dotés d’un tel rayonnement qu’ils font depuis longtemps partie de l’élite de la Bündner Herrschaft.

Annatina est vraiment chez elle dans le joli village viticole de Jenins. Elle vit et travaille dans la maison de ses parents, dans le centre historique du village, où tout le monde se connaît et où on salue « même » les visiteurs. Ses parents, qui vivent juste à côté, y ont autrefois exploité une ferme classique, avec du bétail, de l’agriculture et des vignes. « Enfant, j’aimais être à l’étable, mais aussi dans les vignes. J’ai toujours aimé ce travail. » Plus tard, les vaches ont été vendues et les vignes sont passées au premier plan.

Duo féminin

Après la mort accidentelle de son mari Domenico, caviste de formation, Annatina se retrouve soudainement seule, très jeune, avec un enfant en bas âge, le second en route, et sans aucune expérience dans la cave. Grâce au soutien de ses collègues vignerons et de ses parents, mais aussi grâce à sa volonté inébranlable, la vigneronne a rapidement réussi à acquérir les connaissances et les compétences nécessaires. Aujourd’hui, plus de vingt ans plus tard, elle nous montre avec une fierté tranquille sa cave étincelante de propreté et la superbe salle de dégustation décorée de bois, qui combine habilement le neuf et l’ancien et ouvre la vue sur un jardin enchanteur.

Depuis peu, Annatina Pelizzatti a une aide compétente à ses côtés : la plus jeune de ses filles, Laura, 22 ans et aussi timide que sa mère l’était autrefois. Elle a terminé son apprentissage de vigneronne et s’implique désormais pleinement dans l’entreprise. Annatina aurait aimé qu’elle continue à travailler en France ou en Suisse romande pendant un certain temps, ce à quoi Laura répond avec horreur : « Mais je ne parle pas le français ! » Déjà enfant, Laura aimait aider, surtout dans la cave. « Aujourd’hui, je préfère de loin être dans les vignes », comme Annatina. Les deux femmes cultivent un total de 4 hectares, répartis sur 22 parcelles entre Fläsch et Malans. La production annuelle est d’environ 20’000 bouteilles.

Brillant duo féminin, Annatina Pelizzatti et sa fille Laura dans leurs vignes à Jenins.
Brillant duo féminin, Annatina Pelizzatti et sa fille Laura dans leurs vignes à Jenins.

 

Des vins de gastronomie élégants

L’assortiment raffiné de huit vins a un caractère bourguignon, naturellement dominé par le Pinot Noir, dont on peut déguster différentes versions. Le Jeninser Classic, élevé traditionnellement dans des foudres de 1600 litres sur lies fines, a le profil typique et éclatant du Pinot, au parfum de fraise, frais et élégant. Le Pinot Noir Sélection Barrique Jenins, qui provient exclusivement de clones de Bourgogne à petits grains, est un vin profond et sérieux. Une petite partie est vinifiée par macération de raisins entiers puis le vin est élevé un an en barriques françaises. Sa capacité à vieillir est prouvée par le 2012, qui semble encore presque jeune. Les vins blancs sont également convaincants, par exemple le Pinot Blanc, très floral – « les restaurateurs l’aiment parce qu’il va avec tout » – et bien sûr le Chardonnay, qui est disponible en deux sélections parcellaires. Le vin du célèbre terroir Fläscher Halde se présente vif et merveilleusement frais. Il est vinifié sans fermentation malolactique et pour moitié en barriques neuves. Le Malanser Chardonnay plaît avec des notes presque exotiques et une structure virile. « Je ne fais pour ainsi dire rien dans la cave », fait remarquer Annatina Pelizzatti. « Mes vins sont faits dans la vigne. Ils doivent refléter leur terroir et leur millésime. »

En route vers l’agriculture biologique

Après presque vingt ans de production intégrée, l’entreprise se tourne maintenant vers l’agriculture biologique et teste des variétés blanches de PIWI. « Nous nous passons d’engrais et d’herbicides artificiels depuis 15 ans, et maintenant nous travaillons systématiquement en bio. Cela donne plus de travail, mais c’est très gratifiant », et passionnant ! « Nous lisons beaucoup et discutons avec d’autres vignerons... »

La mère et la fille nous montrent l’un des vignobles situés juste en dessous de Jenins ; les herbes et les fleurs arrivent à hauteur des genoux, dans le bourdonnement des abeilles et le ballet des papillons. La vue s’étend jusqu’à la vallée du Rhin grison. « Bientôt, je deviendrai apicultrice » dit Annatina en riant, « au plus tard quand je prendrai ma retraite. » Les premiers plants de Completer poussent sur une nouvelle parcelle. « Voyons ce que cela va donner... » Les premières tentatives, nous pouvons en témoigner, sont plus que prometteuses !

Restaurants conseillés par Annatina Pelizzatti

Restaurant Rätia
Michael Kaufmann
7307 Jenins

Weinstube Alter Torkel
Oliver Friedrich
7307 Jenins