Vallée du Douro, Quinta Beira Douro Sofia Valente

Le vignoble de l’appellation Douro serpente le long du fleuve Douro et se subdivise en trois zones : le Baixo Corgo à l’Ouest, le Cima Corgo dans la partie centrale de la vallée, et le Douro Superior (ou Haut-Douro) à l’Est, jusqu’à la frontière espagnole. Chacune de ces trois sous-régions présente des caractéristiques spécifiques quant à la nature du terrain et, surtout, au climat. Le Cima Corgo, qui occupe les deux tiers du Douro, est considéré comme le cœur même de l’appellation. Les coteaux y sont escarpés, rocheux et arides. Le climat y est aussi plus chaud et plus sec que dans le Baixo Corgo, ce qui explique pourquoi toutes les grandes Maisons productrices de porto y possèdent des vignes et des quintas. C’est ici, sur la rive gauche du fleuve et sur le territoire communal de Ervedosa do Douro, que se trouve le domaine Beira Douro, avec ses 10 hectares de plantations constituées principalement de vieilles vignes orientées vers le Nord. Dans bien des régions viticoles au climat plus frais, cette particularité passerait pour un défaut susceptible d’affecter la qualité du vin. Ici, c’est exactement le contraire, comme le confirme Sofia Valente, l’œnologue en charge du domaine. « Les raisins mûrissent en effet plus lentement. Et comme les vignes prospèrent sur des sols de schiste poreux, les ceps peuvent plonger leurs racines au plus profond du sous-sol. Il en résulte des vins au remarquable potentiel de vieillissement, à la fois bien structurés et élégants, avec une touche saline et minérale », explique-t-elle.

Les vins de la quinta Beira Douro proviennent exclusivement de cépages autochtones, comme c’est le cas dans toute la vallée du Douro et, plus généralement, dans tout le Portugal. Si l’appellation Douro a conservé jusqu’ici cette exceptionnelle diversité de cépages locaux, c’est que les conditions environnementales y sont difficiles. Les coteaux sont très escarpés et aménagés en terrasses vertigineuses ; le climat très chaud et les sols arides, de schiste ou de granit, rendent vraiment la vie dure aux vignerons. Ici, il n’est guère possible de céder aux modes éphémères et de miser sur des cépages internationaux qui connaissent un boom avant de sombrer dans l’indifférence : cela coûterait trop cher, prendrait trop de temps et serait trop risqué. À l’heure actuelle, nul ne sait exactement combien de cépages trouvent leur bonheur dans l’appellation Douro. Selon les sources, on parle de 80 à 100 cépages différents ! Sur les parcelles les plus anciennes où, conformément à la tradition, les plantations sont mixtes, les vignerons eux-mêmes sont souvent bien en peine de dire avec exactitude quels cépages ils cultivent.

Sofia Valente (au centre), œnologue et Maître de chai de Quinta Beira Douro et Quinta do Malhô appartenant à la société Cap Wine Portugal, avec son président André Tremblay (à droite) et une partie de l’équipe technique.
Sofia Valente (au centre), œnologue et Maître de chai de Quinta Beira Douro et Quinta do Malhô appartenant à la société Cap Wine Portugal, avec son président André Tremblay (à droite) et une partie de l’équipe technique.

À la quinta Beira Douro, pour le vin rouge de base on mise essentiellement sur deux cépages : le Touriga Franca et le Touriga Nacional qui, avec le Tinta Roriz (Tempranillo), le Tinta Barroca et le Tinta Cão, disposent du meilleur potentiel qualitatif. Les raisins proviennent de vieilles vignes (entre 20 et 40 ans d’âge) et sont vinifiés dans des cuves en inox, ce qui donne un vin frais et fruité, aux tannins polis et à l’acidité harmonieuse, qui peut être consommé jeune. Le Vinhas Velhas, lui, est issu de très vieilles vignes (90 ans d’âge) en plantation mixte. Les raisins sont d’abord soigneusement sélectionnés et égrappés, puis mis à macérer dans des lagares (bassins ouverts en pierre). La fermentation s’effectue dans de petites cuves de ciment et en fûts de 500 litres, suivie d’un élevage qui varie entre 12 et 18 mois, selon les années. Il en résulte un vin complexe, aux arômes de fruits noirs, de cerise et de réglisse, sur une matière étoffée, serrée et fondante, tout en profondeur. Un vin à l’excellent potentiel de vieillissement.

Les conseils de Sofia Valente

Restaurants
LBV 79
Rua da Praia
Pinhao 5085-042

DOC
Estrada Nacional 222
Folgosa
5110-204 Armamar