Santa Lucia, l’expression du Nero di Troia

Cette cave est la propriété de Giuseppe et Roberto Perrone Capano, deux frères napolitains dont la famille possède les terres depuis 1628. Roberto, qui nous accueille, est animé par deux passions dévorantes : la voile – il a remporté d’importantes régates en Italie comme à l’étranger – et la vigne, en particulier le cépage local Nero di Troia. Les deux frères, qui ont d’ailleurs maintenu une activité professionnelle à Naples, ont joué un rôle décisif dans la recherche de la qualité et de l’expression du Nero di Troia.

Santa Lucia

Du bio de garde

Leur domaine se trouve sur les pentes du Castel del Monte, fameux château octogonal dans le hameau de Santa Lucia, à l’ouest de Corato (300 mètres d’altitude). Depuis 2009, Santa Lucia pratique une viticulture selon les normes de l’agriculture biologique, la certification a été obtenue en 2016. Le domaine abrite principalement des cépages autochtones sur environ 16 ha, parsemés d’oliviers de la variété Coratina pour produire une excellente huile d’olive extra vierge.

Les vignes de Nero di Troia, Bombino Nero, Aleatico, Malbec et Fiano sont en Guyot simple (méthode de taille qui consiste à courber la branche à fruit sur un fil de fer, ndlr) à une densité de 5’500 plantes par hectare, tandis que celles de Negroamaro sont en cordon de Royat simple. La méthode traditionnelle en alberello a été abandonnée, car si elle peut encore convenir au Primitivo chez Plantamura, ce n’est pas le cas ici pour le Nero di Troia. Toutes les vignes bénéficient d’une irrigation au goutte-à-goutte et sont soumises aux vendanges vertes pour maîtriser les rendements (80-90 hl/ha). Les vendanges se font à la main en caissette en bois. La production annuelle est d’environ 50’000 bouteilles (et 5’000 d’huile d’olive), dont plus de 50 % de la production est exporté.

Les conseils de l’Azienda Agricola Santa Lucia

Hôtel
Hôtel Svevo
Via Paolo Cassano, 319,
70023 Gioia del Colle (BA)

Nous avons dégusté une grande série de vins, dont la gamme Gazza qui constitue une bonne entrée en matière en blanc, rosé et rouge. Dans les 100 % Nero di Troia, nous avons ensuite pu goûter plusieurs millésimes du Il Melograno (grenade en français), avec des arômes de feuille de myrthe et de cerise sur des tanins puissants, du Riserva Le More (les mûres en français), un grand vin de garde très corsé (le 2012 commence à peine à s’assagir), et finalement, nous avons dégusté le 0.618, nommé d’après le Nombre d’Or, un vin hors norme qui a passé 8 ans en barrique de 2e passage, à la production confidentielle. Le tout était agrémenté d’un délicieux repas, avec en prime une des meilleures mozzarella d’Italie. Nous avons également fait une découverte intéressante : les peschiole, petites pêches au vinaigre, coupées avant leur complète maturité pour laisser mûrir les autres, permettant ainsi de valoriser toute la production.

Fiche technique

Superficie : 16 ha dont 11,5 de vignes (8,5 ha de Nero di Troia, 1 ha de Fiano, 1 ha de Negroamaro et 1 ha de cépages divers)
Âge des vignes : de 10 à 70 ans
Sols : calcaire
Techniques culturales : agriculture biologique
Cépages cultivés : Nero di Troia, Negroamaro, Bombino Nero, Aleatico, Malbec, Fiano
Contact : 70033 Corato – Bari
s.c. San Vittore I – c.p. 165
+39 0808 72 11 68
www.vinisantalucia.com