Éditorial n°92 Bordeaux Primeurs 2021

Renouant avec la tradition, DIVO vous propose une revue Terroir entièrement consacrée aux Bordeaux Primeurs 2021. Après avoir passé plusieurs jours sur place à déguster plus de 200 échantillons de 2021, je vous livre ici en toute sincérité mes impressions sur les plus belles réussites.

Dans tout le Bordelais, le millésime 2021 a été éprouvant. Pour la vigne, qui a souffert de coulure, de gel et de mildiou. Pour les vignerons, qui ont dû lutter contre les éléments et les pathogènes. Finalement, et c’est un moindre mal, pour les dégustateurs, qui ont eu maille à partir avec une telle hétérogénéité dans les vins.

2021 est donc un millésime difficile, voire catastrophique pour certains châteaux qui n’ont pas hésité à déclasser tout ou partie de leurs vins. Pour d’autres, qui ont eu les moyens techniques et les ressources humaines nécessaires, ainsi que des grands terroirs, les vins sont souvent délicieux, voire exceptionnels. Globalement, les 2021 sont caractérisés par un alcool bas en regard des millésimes précédents, en général entre 12 % et 13 % du volume, et par une acidité plus prononcée que d’habitude. Cela leur confère une digestibilité et une buvabilité que j’apprécie beaucoup. Les rendements sont faibles, les structures sont moins denses, la fraîcheur l’emporte sur la puissance, et les vins seront plus vite prêts à boire que la trilogie précédente 2018-2019-2020.

Il faudra donc être prudents lors des achats. Soyons honnêtes : il y a du très bon, voire de l’excellent, mais aussi du médiocre. Dans cette revue, parmi les vins que j’ai pu déguster, je n’ai retenu que les bons, que vous pourrez acheter en toute confiance.

Concentration maximale pour le Dr José Vouillamoz lors de la présentation des Bordeaux Primeurs 2021 à la presse.
Concentration maximale pour le Dr José Vouillamoz lors de la présentation des Bordeaux Primeurs 2021 à la presse.

Espérons que les châteaux les plus prestigieux auront la sagesse de baisser drastiquement leurs prix ! Mais on murmure que les faibles quantités disponibles pourraient bien les inciter à l’inverse.

Pour l’analyse du millésime d’un point de vue technique, j’ai le plaisir d’accueillir dans ces colonnes Jean-Michel Garcion, directeur général et œnologue des domaines De Schepper qui comprennent les Châteaux Haut-Breton Larigaudière, Tour Baladoz et Tayet qui seront décrits en détail en fin de revue. Un focus particulier est mis sur le Château Castera, l’un des plus anciens domaines du Médoc et un Cru Bourgeois injustement méconnu, ainsi que sur les vins de Jean-Noël et Hubert Boidron, une famille qui a un historique particulier avec DIVO qui distribue leurs Châteaux Corbin Michotte, Calon et Cantelauze depuis plus de 60 ans ! J’ai d’ailleurs eu l’occasion de goûter d’anciens millésimes de ces vins et d’apprécier leur potentiel de vieillissement. Vous trouverez mes notes en fin de revue.

Bonne lecture !

Revue Terroir DIVO Bordeaux primeurs 2021

 

Offre spéciale Noël

Vous souhaitez inviter un de vos proches à rejoindre le club DIVO?

Cliquez sur «Ajouter au panier» et remplissez simplement ses coordonnées (nom, prénom et e-mail) à l’aide du formulaire.

Offrez-lui la cotisation annuelle et recevez un bon de CHF 50.- pour votre prochaine commande (une fois la cotisation payée).


25.- / par filleul
Ajouter au panier Ajouté au panier

Processus

Vos avantages en tant que parrain DIVO

Partagez
la même passion du vin avec vos filleuls

Recevez
un bon de CHF 50.- pour votre prochaine commande

Soutenez
des vins de petits producteurs