Éditorial n° 89, Tessin et Suisse allemande, du Merlot au Pinot

Avec sept nouveaux domaines qui font leur entrée dans l’assortiment, dont trois du Tessin et quatre de Suisse allemande, DIVO renforce son soutien aux vins suisses ! Une volonté d’autant plus marquée durant cette année 2020 rendue plus difficile par la pandémie du COVID-19. C’est d’ailleurs avec toutes les précautions requises que nous avons visité ces domaines en juin 2020 pour établir notre sélection et partager avec les membres DIVO nos impressions de voyage.

Ces deux régions de l’est de la Suisse sont très contrastées, le Tessin ayant la plus grande pluviométrie avec des températures moyennes parmi les plus élevées du pays, la Suisse allemande couvrant une diversité considérable de climats sur un vaste territoire.

Carte viticole de la Suisse

En 2019, la surface viticole de la Suisse était de 14’704 hectares, dont 7,7 % pour le Tessin et 17,9 % pour la Suisse allemande. Au Tessin, c’est le Merlot qui règne en maître sur la vingtaine de cépages autorisés, tandis qu’en Suisse allemande on trouve un nombre exorbitant de cépages : 145 sur les 167 autorisés en AOC en Suisse, soit plus de 85 % ! De cette jungle des cépages, nous décrivons ici les plus identitaires à ces deux régions.

– Découvrez notre sélection de vins de Suisse alémanique et du Tessin ici

Bonne lecture à tous nos membres, et merci de soutenir les vignerons suisses avec DIVO !

Revue Terroir DIVO, vins suisses-allemands, vins tessinois

 

Les auteurs de cette revue

Eva Zwahlen est une journaliste indépendante spécialisée en vins qui bénéficie d’une longue expérience du vignoble suisse. Elle collabore avec DIVO depuis de nombreuses années pour des travaux de rédaction et de traduction. Quant au Dr José Vouillamoz, expert en cépages mondialement connu et directeur adjoint de DIVO, il est notament auteur de l’ouvrage « Cépages Suisses – Histoires et Origine ». Tous deux sont en outre membres de l’association Mémoire des Vins Suisses.