Autres producteurs tessinois et suisses-allemands chez DIVO

Producteurs tessinois

Mauro Ortelli

Mauro Ortelli savait déjà tout petit ce qu’il voulait devenir, car il n’aimait rien de plus que d’accompagner son Nonno dans les vignes. Diplôme de Changins en poche, il a fondé sa petite entreprise à Corteglia en 1985. Il est maintenant soutenu par ses deux fils Enzo et Lucio. Le premier est agronome, le second œnologue. Ensemble, ils cultivent cinq hectares de vignes dans le Mendrisiotto.

Les Ortelli ne font pas dans l’esbrouffe, et ne l’ont jamais fait. Leurs vins non plus. Le Merlot I Trii Pin, par exemple, droit et honnête, ne veut pas donner l’impression d’être plus qu’il n’est : un Merlot authentique du sud du Tessin, bien fait et franc, qui a peu de chance face aux « bêtes de concours », mais que l’on aura d’autant plus de plaisir à boire et à apprécier au cours d’un repas. Il reflète magnifiquement les différences de millésimes. Vinifié avec précision et sans bois, et donc sans fard, il plaît par sa fraîcheur, son fruité savoureux, son corps harmonieux, et son élégance discrète.

Tenuta Carlo Tamborini

Le domaine Tamborini a été fondé en 1944 par Carlo Tamborini en tant que société d’importation de vin. L’année dernière, elle a donc fêté son 75e anniversaire. En 1969, Le fils du fondateur, Claudio Tamborini, a rejoint l’entreprise familiale. Œnologue de formation, il a vite franchi le pas vers la production. Claudio Tamborini s’est rapidement fait un nom dans toute la Suisse avec des vins de grande qualité, issus de ses propres vignobles (comme le Castelrotto Riserva ou le Comano Riserva), mais aussi en achetant du raisin à des fournisseurs de longue date. En 2012, il a remporté le titre convoité de Vigneron Suisse de l’Année au Grand Prix du Vin Suisse. Aujourd’hui, le domaine cultive 27 hectares de vignes. Mattia Bernardoni, son neveu, et Valentina, sa fille (qui a d’ailleurs créé sa propre ligne de vin appelée Valentina Wine Collection), dirigeront l’entreprise ensemble à l’avenir.

 


Producteurs suisses-allemands

Peter Wegelin

Avec compétence et passion, Peter Wegelin gère son beau vignoble d’environ cinq hectares dans la Bündner Herrschaft. L’entreprise a été fondée en 1957 par ses parents, qui ont alors acheté le Scadenagut à Malans en même temps que la maison patricienne. Peter a rejoint la cave en 1980 et s’est rapidement fait un nom, notamment dans tout ce qui touche au Pinot Noir. Ses vins blancs ont eux aussi attiré l’attention pour leur finesse, leur élégance et leur fraîcheur. Son Pinot Gris de Malans est membre de Mémoire des Vins Suisses. Comme le pressoir historique est devenu trop étroit avec le temps, Peter Wegelin a construit en 2003 une nouvelle cave épurée et raffinée qui se fond harmonieusement dans le paysage. Depuis 2018, la cave est certifiée par le bourgeon Bio Suisse.

Weinbau Schwarzenbach

Depuis des générations, les Schwarzenbach ont façonné la viticulture du lac de Zurich comme presque personne ; il est impossible de les passer sous silence. Vous ne pouvez pas non plus vous passer de leur exquis Räuschling, qui est disponible en quatre versions différentes. Le Räuschling Seehalde, d’ailleurs, appartient également au cercle de la Mémoire des Vins Suisses. Aujourd’hui à la barre, Alain Schwarzenbach et sa compagne Marilen Muff cultivent dix hectares de vignes et produisent une gamme très variée de vins classiques et de vins rares, avec le soutien indéfectible des parents d’Alain, Hermann « Stikel » et Cécile Schwarzenbach. Leur assortiment comporte même un Freisamer, une Petite Arvine de Fully, un Completer (appelé Zürirebe), un Lemberger et une Syrah !