Autres francs de pieds chez DIVO

Veritas de St. Jodern Kellerei à Visperterminen, Valais

En Valais, avant l’arrivée du phylloxéra dès 1906, on avait développé une technique originale : les versannes. On creusait de profondes tranchées sur toute une ligne et on y enterrait les vieux ceps en laissant sortir quelques sarments. Chaque sarment donnait un plant identique au cep d’origine, permettant un renouvellement systématique de la parcelle, ligne après ligne. Il s’agissait donc d’un provignage par ligne entière, particularité valaisanne pratiquée dès le Moyen Âge. Cette technique permettait de maintenir une vigne en production continue, contrairement à la technique moderne des greffons qui nécessite d’attendre en moyenne trois ans avant la production.

Aujourd’hui, cette technique n’a subsisté que dans quelques parcelles du spectaculaire vignoble de Visperterminen. En effet, seule une dizaine de petits propriétaires maintiennent encore les vignes en versannes sur environ 2000 m2. En 2010, sur mon humble conseil, la St. Jodern Kellerei a demandé à ces vignerons de mettre leur vendange de côté afin de créer une cuvée spéciale qui fut baptisée Veritas. C’est un merveilleux témoignage en bouteille de l’histoire viticole du Valais !

Les versannes, vieille technique exclusivement valaisanne (photo : Alfred Egli, entre 1968 et 1975 à Visperterminen).
Les versannes, vieille technique exclusivement valaisanne (photo : Alfred Egli, entre 1968 et 1975 à Visperterminen).

L’Argnée, Famille Perrin

Cette cuvée rarissime est produite depuis le millésime 2004, initialement sous le nom Gigondas Vieilles Vignes, puis sous L’Argnée Vieilles Vignes dès 2010. C’est un Gigondas issu d’une vigne de Grenache plus que centenaire épargnée par le phylloxéra car plantée sur sol sablonneux. En 2011, comme ce vin n’était pas disponible en Suisse, pour une dégustation thématique sur le Grenache pour DIVO en compagnie d’Eric Duret et Walter Zambelli, j’avais déniché quelques bouteilles du millésime 2007 sur le marché anglais. Nous avions alors été conquis par la complexité aromatique impressionnante de ce Gigondas préphylloxérique, offrant des arômes mûrs et élégants avec des tannins très fins et serrés. Depuis 2020, cette cuvée très recherchée a finalement pu faire son entrée dans l’assortiment DIVO. La production annuelle totale de cette petite parcelle de moins d’un hectare est de 1500 bouteilles.

Vieux ceps de Grenache à L’Argnée (Gigondas)
Vieux ceps de Grenache à L’Argnée (Gigondas)

Las Tinadas Airen de Pie Franco, de Bodegas Verum

L’Airén est un vieux cépage de la région de Cuenca en Castille-La Manche. Contre toute attente, c’est le cépage le plus répandu en Espagne, où il couvre 213’397 hectares (23% des surfaces). De grande productivité, très résistant à la sécheresse, il donne souvent des vins neutres et il est surtout utilisé pour faire du brandy. Mais chez Bodegas Verum on en fait un bijou ! Las Tinadas est une parcelle d’Airen plantée franche de pied en 1950 à 700 mètres d’altitude, cultivée en bio sur un sol calcaire jonché de galets. La cuvée Pie Franco provient des meilleures grappes sélectionnées à la main sur chaque plante. Le vin est élevé durant quatre mois dans des immenses jarres en terre cuite de 4500 litres appelée tinajas, puis huit mois en cuves inox. C’est un vin minéral, tout en équilibre, avec une belle complexité qui fait mentir la réputation du cépage.

Pre-Phylloxera, le Barbera d’Elvio Cogno

Cette cuvée rare est issue d’une petite parcelle de 0.25 hectares de Barbera de plus de 120 ans, située à 520 mètres d’altitude à Località I Berri dans le village de La Morra. Cette vigne archaïque, plantée avant l’invasion du phylloxéra au Piémont (arrivé en 1892), a pu être maintenue non-greffée grâce à son sol sablonneux, par ailleurs riche en fer. Son vin, cultivé en bio sans certification, est le seul Barbera d’Alba DOC produit à partir de vignes franches de pied. La différence avec les autres Barbera est saisissante, c’est un vin d’une grande profondeur, une expérience à ne pas rater !

Monte di Grazia, haut-lieu du Tintore di Tramonti

Au sud de Naples, sur la Côte Amalfitaine, se trouvent des vignes pluricentenaires qui font partie des plus vieilles du monde. Certains ceps ont près de 300 ou 400 ans, dit-on ! Intrigué par l’existence de ces ceps gros comme des arbres avec un diamètre allant jusqu’à 40 cm, j’ai contacté mon ami Walter Speller, correspondant en Italie pour Jancis Robinson MW, pour lui demander quel producteur il me recommanderait. La réponse a fusé : Monte di Grazia, qui possède parmi les plus vieilles et les plus belles vignes ! Cette petite entreprise familiale, fondée au début des années 1990 par Alfonso Arpino et son épouse Anna, épaulés aujourd’hui par leurs enfants Olivia et Fortunato, cultive 2,7 hectares en bio dans la région de Tramonti (province de Salerne, Campanie). Ils bichonnent avec un soin particulier leurs trois parcelles de vignes préphylloxériques spectaculaires (1 hectare au total), cultivées en pergola, bien entendu franches de pied, composées à 10 % de Piedirosso, un vieux cépage de Campanie, et à 90 % du rarissime cépage local et ancestral, le Tintore di Tramonti. Son nom signifie « teinturier », car son jus est de couleur très foncée. Ce cépage précoce, dont il n’existe que 10 hectares dans le monde, se trouve également sur l’île d’Ischia sous le nom de Guarnaccia ou Cannamelu.

La dégustation d’un vin de ces vignes franches de pied sur sol volcanique (entre 270 et 600 mètres d’altitude) permet une connexion émouvante avec l’histoire ancestrale de cette viticulture unique au monde ! Le Monte di Grazia Rosso est caractérisé par une couleur intense, des tannins un brin rustiques, et surtout une acidité impressionnante qui exige quelques années de bouteilles avant d’être domptée. C’est un vin de grand caractère, qu’on aime ou qu’on déteste !

Vue aérienne des vignes pluricentenaires du cépage Tintore di Tramonti près de Naples
Vue aérienne des vignes pluricentenaires du cépage Tintore di Tramonti près de Naples

 

Offre spéciale Noël

Vous souhaitez inviter un de vos proches à rejoindre le club DIVO?

Cliquez sur «Ajouter au panier» et remplissez simplement ses coordonnées (nom, prénom et e-mail) à l’aide du formulaire.

Offrez-lui la cotisation annuelle et recevez un bon de CHF 50.- pour votre prochaine commande (une fois la cotisation payée).


25.- / par filleul
Ajouter au panier Ajouté au panier

Processus

Vos avantages en tant que parrain DIVO

Partagez
la même passion du vin avec vos filleuls

Recevez
un bon de CHF 50.- pour votre prochaine commande

Soutenez
des vins de petits producteurs